Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Thématique : la transpiration

Rejoindre l'accueil des thématiques

3679159404.jpgAvec l'été la température augmente et avec elle, celle du corps qu'amplifient les mouvements nécessaires au massage et la présence d'une deuxième personne dans un espace restreint.
Chaque massage est un coureur cycliste qui s'engage parfois sur des étapes longues. le corps perd alors beaucoup d'eau que l'évaporation ou le pouvoir d'absorption des vêtements ne suffisent pas toujours à disperser.

Ce qu'il faut savoir, c'est que cette moiteur corporelle étrangère est, très généralement, extremement mal perçue par l'entourage.

Il est deux type de transpiration :
1 celle que vous produisez en vous déplaçant pour venir par exemple chez votre masseur(euse) ou chez votre massé(e)
2 Celle que produit le corps sur place pendant le massage.

Elles ne sont pas du même ordre, la première impliquant d'être plus ancienne et souvent plus odorante que la seconde. Cette sueur dont on a pas d'ailleurs toujours conscience est délétère dans un espace clôt. Il faut savoir que le massage favorise une promiscuité corporelle caractéristique et la perception de cette production corporelle peut prendre des aspects vraiment répugnants.
Je n'écris pas ces textes pour vous épargner ce que nul part ailleurs on ne vous dira par souci de convention, et le non dit aboutis souvent à des massages, voir carrément à des rapports humains, complètement dénaturés. Je vous invite donc à ne pas poursuivre cette lecture si vous craignez de rencontrer le Diable dans le détail, parce que c'est à ces détails qu'on le reconnaît parfois et il n'est pas beau à voir. Si ce n'est pas toujours agréable à lire imaginez ce que c'est que de travailler dans un endroit saturé d'odeurs humaines ?

DSC_0055.jpg

Ce qu'il faut savoir c'est que chimiquement, la sueur se compose de 99% d'eau et ne sent donc pas mauvais ou ne contient pas suffisamment de molécules odorifères pour être perçue par l'odorat humain. Le % restant se compose de sels minéraux (chlorure de sodium) qui lui donne ce goût iodé, de la vitamine C, des anticorps, de l'urée, de l'acide urique mais aussi de l'ammoniac qui rendent la sueur très instable. C'est sa décomposition par le biais de la prolifération bactérienne qui est à l'origine de cette odeur acre qu'on lui connaît. Plus la dégradation s'accentue, plus l'odeur devient forte. La sueur charrie aussi avec elle de l'acide lactique, ce qui a la propriété d'attirer les moustiques mais sachez que l'on y trouve aussi les médicaments que vous consommez... C'est une sorte d'urine tégumentaire, c'est-à-dire de la peau, de plus, la transpiration est un marqueur sexuel d'envergure. Des études scientifiques ont démontrées que lorsque les femmes sont en période d'ovulation, celle-ci se dirigent plus spontanément vers les sièges dont les cousins ont été frottés aux plis axillaires masculins et ce constat est le même quelle que soit l'orientation sexuelle.
Mais, si la sueur fait partie intégrante de toute sexualité assumée et complètement aboutie, elle implique une proximité privilégiée que l'on à pas avec tous et que la grand majorité des couples n'a pas forcément atteint, voir savent entretenir.
Pour ajouter la seule partie glamour à ce texte sachez que bien des pubs de boissons "à servir très frai" et autres marques souhaitant relever l'érotisme de leur produit, nous on montrer d'irrésistibles individus de race humaine, transpirants comme des bêtes et pour lesquelles nous avons tous eu du mal à quitter l'écran des yeux... Mais bon, néanmoins, très généralement, votre odeur corporelle après une journée active n'est pas le parfum préféré de votre partenaire ou collègues de travaille, même si au début on pardonne beaucoup...

Sachez que les hommes transpirent davantage que les femmes ?
Plus vous êtes musculeux, poilu ou de forte carrure, plus vous aurez une propension à suer. Au-delà des températures estivales, le massage vous amènera à bouger parfois beaucoup.
Les saisons chaudes correspondent aussi à une augmentation de la production hormonale.
Les masseuses transpireront beaucoup plus lors de leur menstrues.
La hausse de température corporelle ne déclenche pas seulement le système de refroidissement qu'est la sueur. Le poil joue le rôle de diffuseur et selon la région concernée, l'odeur ne sera pas la même.
Les règles féminines n'ont pas la même intensité selon le cycle, il est donc conseillé d'arborer une hygiène irréprochable. Les hommes ne sont pas exempt de production très odorifères chargées de message sexuels qui peuvent rendre la région génitale, axillaire (aisselles) et anale extrêmement dérangeante.

image26f.jpg

Certaines personnes transpirent énormément lors de la conjonction mouvement/température/sexualité. Il m'est déjà arrivé à de multiples reprise d'être massé par des masseurs qui finissent par dégouliner de sueur au point d'entendre un goutte-à-goutte régulier tomber sur le tapis  de latex ou carrément sur moi...
Imaginez un homme ou une femme, qui vient se faire masser chez un professionnel, qui paye pour cette parenthèse de détente et de raffinement que représente un massage dans une journée, et voit son masseur s'embraser progressivement pendant la séance au point que tout ne devient que moiteur autour de lui. Idem pour la personne massée qui à pris sa douche avant de venir alors que sa chemise est trempée. L'odeur est alors monstrueusement répulsive et l'impression que l'huile se mêle au jus corporel est vraiment sans nom. Je parle d'expérience, en tant que masseur, de situations auxquelles tout pro. sera confronté régulièrement à défaut de proposer une douche à ces clients mais dont il peut lui aussi faire l'objet en tant que client... Ne nous plaçons pas en victime de gens sans hygiène lorsque nous-même pouvons être régulièrement pris à défaut, c'est le seul moyen de rester en alerte et que notre esprit critique vaut aussi pour nous-même.

Ces zones saturées de sueur peuvent en révéler d'autres. La raie de fesses, comme tout plis naturel, présente toutes les conditions nécessaires à la fermentation et plus généralement à l'exhalaison des odeurs que les mouvements du massage des fessier rendent volatiles. La sueur entretient ici une humidité qui peut prendre un aspect mouillé auquel s'ajoute la dimension fécale. Se raser ne change rien. Le poil permet à l'humidité de s'évaporer plus rapidement par contre il retient davantage les odeurs. Vous raser facilite l'hygiène mais encore faut-il que celle-ci soit opportune. Prendre une douche le matin ne sert à rien si vous allez à la selle après et négligez de vous nettoyer l'anus ensuite. Nous les professionnel(le)s du massage, selon le type de massage que nous pratiquons (shiatsu et thaïlandais se pratiquent habillé), sommes ainsi parfois confrontés à des effluves anales qu'éventent les muscles fessiers qui s'ouvrent et se ferment au grès de la gestuelle utile. (Dans le massage français organique, la raie est massée)...

La conscience de cette situation embarrassante peut amener à un vrai stress lui même source d'augmentation de température et de la production de transpiration.
Vous n'êtes plus alors qu'incandescence, dégorgeant au-dessus de votre client qui reçoit par intermittence ce jus de vous-même, étranger à son corps, tantôt dans le cou, tantôt dans le dos...

Que faire ?

  1. Sûrement pas vous raser si vous êtes poilu. aucune profession ne doit exiger une modification profonde de son intimité.
    Vous éponger régulièrement est tout aussi élégant que de se moucher en présence de quelqu'un. De plus vous casserez le rythme de votre massage sans compter que cette sudation gênante, ruine l'état d'esprit du massage.
  2. Votre client(e)s est de son côté en enfer. S'il fait très chaud laissez les fenêtres fermées, humidifier votre espace, prenez-vous une douche fraîche même chez votre client(e), si vous avez transpiré, la personne vous en saura grès et préjugera favorablement de votre hygiène. Si cela n'est pas possible, lavez-vous les mains, les avant-bras et mouillez-vous le visage. Sachez que si votre corps a transpiré avant le massage, cela signifie qu'il a été en surchauffe et que toutes les conditions sont réunies pour que cela recommence. De plus votre peau, vos poils sont saturés d'humidité et si ça a séché c'est une mince pellicule de sébum et de sel qui persiste et rendra votre corps prédisposer à re-suer.
  3. Mettez un DEODORANT, habillez-vous léger façon marcel, évitez les vêtements synthétiques, n'hésitez pas à vous mettre torse nu si cela suffit à vous refroidir. Le vêtement peut s'avérer être une excellente éponge mais qui qu'il en soit regardez le standing des lieux ou le niveau social de la personne. Prévoyez un linge humide et frai que vous vous passerez sur les bras et les jambes dès le début et un verre d'eau. Ne mettez pas un claçon ou un boxer sous un short
  4. Pensez à mettre si nécessaire un bandeau de tennisman autour de votre front, c'est aussi pour cela qu'on demande aux cuisiniers de mettre une toque. C'est naturel de transpirer mais souvent très incommodant pour soit, alors imaginez pour les autres ? De plus, ça se prévoit.
  5. Attention aux parfums qui peuvent tourner avec l'acidité de la sueur, son PH n'est pas neutre.
  6. Lorsque vous vous faites massez exigez de prendre une douche.

Dans tous les cas, le massage sera modifié et mal perçu. Si votre masseur est répugné par votre corps ou que votre client est incommodé par vos odeurs corporelles ou par les liquides qui en suinte, alors l'escapade que représente le massage deviendra une sort de thriller gore.

Rejoindre l'accueil des thématiques

Commentaires

  • Le massage est en effet le meilleur moyen pour que le corps retrouve sa forme et son état,en plus le massage tantrique est spécifié par l'harmonie du corps et de l'esprit

Les commentaires sont fermés.