Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Brûlé lors d'un massage aux pierres chaudes

    th_1819re2.jpg

    Le 19 novembre 2008 un monsieur, la cinquantaine, vient dans mon établissement se faire masser. Je le déshabille, je commence à le doucher à la romaine conformément au massage français, et là, sur son dos, je vois une brûlure, horizontale de 7cm sur 3...

    Je lui demande alors de quoi il s'agit et bien-sûr, s'il n'en souffre pas de façon à poursuivre en toute connaissance de cause. Et là, il m'explique qu'il s'agit d'une brûlure due à un massage aux pierres chaude... De fait, comme le massage commençait, il ne s'agissait pas d'entrer dans les détails puisqu'il venait pour se détendre et non me relater un accident désagréable.

    Lorsqu'il fut rhabillé, je lui ai demandé si cela ne le dérangeait pas de m'en dire un peu plus sur cette mésaventure ? En fait, il était descendu dans un hôtel de bonne facture, donc pas un établissement à trois francs six sous même si souvent les hôtels feraient bien de vérifier les états de services de leur masseurs et masseuses en sous-traitant, afin que la qualités des masso-prestations soient conforme à l'image de leur enseigne... Le masseur qui vient lui propose plusieurs massages et c'est pour un massage aux pierres chaudes qu'il opte. On le masse, on lui dispose les pierres sur le dos, tous se passe bien. Il se retourne, le massage se poursuit et là, on lui glisse une pierre chaude sous le dos... Au début, il n'a rien sentit à par une sensation de de chaleur et puis quand même, une gêne qui  devenait lancinante. A la fin de son massage il demande que lui soit fait un soin du visage pourtant il ressentait toujours une sensation de brûlure.

    En fait, la chaleur emmagasinée dans la pierre s'est diffusée, amplifiée par l'huile et l'a brûlé en profondeur. Un an plus tard, il conserve cette impressionnante brûlure. L'hôtel fut prévenu, le médecin etc Il fut sans doute dédommagé et l'établissement avait, n'en doutons pas toutes les assurances pour ce faire mais il faut savoir que la proximité immédiate de la colonne vertébrale représente une porte ouverte à tous les staphylocoques et autres cochonneries qui auraient pu virer au cauchemar.

    Ce qui est particulièrement intéressant dans ce cas, c'est le déroulé de l'accident. Il ne c'est pas agit d'une pierre bouillante lâchée par mégarde sur un dos, mais d'une brûlure par diffusion

    En tant que Président de la FNEMF, je conteste avec force l'idée que le massage puisse être dangereux il s'agit là d'un simple accident qu'il est utile de relayer précisément pour que nous puissions avoir accès à davantage de formation plutôt que de répression. Par contre, si vous utilisez des huiles spécifiques, des pierres chaudes et autres techniques de nature à impacter le corps, méfiez-vous de ce que vous pouvez provoquer.

    J'avais pris des photos de cette brûlure, vous imaginez bien que cela nous aurait été précieux d'avoir ce type de témoignage, malheureusement, la personne est revenue sur son accord et m'a demandée de les détruire, ce que j'ai bien sûr fais sur le champs. C'est néanmoins vraiment très dommage, c'était un document intéressant qui aurait été pour la fédé un outil de pédagogie tout à fait unique.
    Nous en profitons pour vous conseiller de prendre une bonne assurance, de vous méfier des huiles que vous utilisez, et si vous pratiquez le massage aux pierres chaudes, de travailler avec les pierres qui vous sont livrées dans le set, de ne pas pousser la température de la centrale et de savoir que votre huile chauffée amplifiera la sensation de chaleur.
    Sachez que si les pierres ne sont pas celles vendues avec l'appareil, votre assurance ne marchera pas et vous risquez non seulement des poursuites mais aussi de verser des dommages et intérêts. Le problème ne se situe pas là, mais bien dans le fait que le massage est fondamentalement fait pour relaxer et non pour faire souffrir. Donc, mesurez vos actes et leurs incidences éventuelles. Allez sur le site de la FNEMF au département professionnel des dossiers se mettent progressivement en ligne. en cas de doute, n'hésitez à téléphoner, nous sommes là pour vous renseigner et si cela est nécessaire, pour vous défendre.