Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créer son entreprise

  • Comment faire son prévisionnel

    C'est quoi un prévisionnel ?

    gif_anime_3d_012.gif

    Quand on veut se lancer dans l'aventure de la création de sa boite on se demande souvent pourquoi est-il nécessaire de fournir à des bureaucrates un prévisionnel, c'est-à-dire une prévision supposée d'activité pour un métier que je ne connais pas. Et là, vous êtes dans de sals draps... Parce que pour le coup, cette petite estimation vous sera d'un grand secours, ne pas la connaître c'est se lancer sans anticiper quoi que ce soit... En plus il faut savoir que votre fédération de massage est là pour ça et qu'il existe de nombreuses structures pour vous aider dont la FNEMF.

    Le prévisionnel est l'addition de toutes les dépenses supposées que vous aurez engagé lorsque vous serez devenu un pro. Huile, électricité, loyer etc. Ce sont les dépenses.
    certaines sont fixes (charges fixes) d'autres sont variables.

    En face vous établissez le nombre de massages que vous envisagez pouvoir faire dans votre mois. Ce sont les recettes. Maintenant il vous suffit de soustraire au montant de vos recettes le total de vos dépenses et cela vous donnera votre gain soit (montant de mes gains) - (montant de mes recettes).

    Attention. Votre prévisionnel ne sera pas le même en fonction de plusieurs choses :

    1. la Ville dans laquelle vous exercerez, (selon le nombre d'habitants)
    2. si vous êtes masseuse vous drainerez plus facilement la clientèle féminine habituée aux instituts et masculine pour l'attrait naturel qu'exerce le beau sexe sur les sexe dit bêtement fort (Fort risque de prostitution)
    3. si vous êtes masseur, la clientèle masculine sera moins fortes et les femmes plus réservées
    4. selon le type de massage pratiquez. Un institut de shiatsu n'aura pas le même chiffre qu'un massage occidental
    5. votre âge jouera fortement, plus vous serez jeune, plus ce sera un atout
    6. votre sexe
    7. le montant des loyers
    8. le montant de vos charges sociales versées trimestriellement aux RSI (Régime social des Indépendants)
    9. si vous êtes avenant, si vous avez déjà des clients ou un réseau d'ami(e)s, bref, si vous avez déjà quelques acquis ou si vous partez de zéro en tout.

    Comment savoir ce que je vais gagner puisque je n'ai pas encore ouvert ?
    Dans un institut lambda, avec une seule personne, essayez de vous arranger pour que vos charges du jour ne dépassent pas un massage. C'est simple, vous prenez vos dépenses et les divisez par le nombre de jours que vous comptez ouvrir. Cela vous donnera le montant que vous coûtera votre institut tous les jours dit "ouvrés" c'est-à-dire ouvert.

    Si ce montant ne dépasse pas le prix d'un massage d'une heure alors vous serez sûr que votre premier massage de la journée vous aura rentabilisé votre structure. Si vous en avez un deuxième il ne sera pas un gain pour autant, car si la veille vous n'avez eu personne, ce massage comblera le coût de cette absence.

    Pendant 6 mois ne prévoyez de faire que 1 massage tous les 3 jours. Les 6 prochains mois, prévoyez 2 massages tous les 3 jours puis en vitesse de croisière prévoyez 5 jours ouvrés sans personne.
    Ne mettez pas non plus tout votre argent dans la balance, assurez-vous d'avoir au moins la capacité de payer six mois de loyer. Lorsque vous n'avez plus d'argent, l'asphyxie vient rapidement.

    Pourquoi vous rapprocher de votre fédération ?Parce qu'elle est la mieux placée pour savoir comment fonctionne un établissement de votre taille dans le massage que vous comptez exercer. Elle a des adhérents, eux-même masseurs ou masseuses installé(e)s, qui sauront mieux que quiconque la quantité d'huile consommée dans une année, l'adresse des fournisseurs et pleins d'autres infos qui vous feront gagner un temps précieux. Si votre fédé ne vous convainc pas, adressez-vous à la FNEMF, sans être adhérent, ils vous renseignerons gratuitement.